• Jack et sa mécanique du coeur....

    Jack et sa mécanique du coeuuur...

    Résisteront-ils au bonheuuur...  

            

    *fin de l'interlude*

     

    Coucou vous!

    Hier je suis allée voir ce film avec Mathie, et j'ai pu constater que les rumeurs à son sujet (sur le film, pas sur Mathie) disaient vrai.

    Ce film est juste génial!

    Jack est né le jour le plus froid du monde et son coeur en reste gelé. Le docteur Madeleine le sauve en remplaçant son coeur en panne par une horloge mécanique. Pour survivre, Jack doit respecter trois lois. Primo, ne jamais toucher à ses aiguilles. Secundo, maîtriser sa colère. Tretrio, surtout, SURTOUT, ne jamais tomber amoureux.

    Cet imbécile de Jack ne va respecter aucune de ces trois règles: les autres enfants jouent avec ses aiguilles, ce qui va mettre Jack en colère, et, enfin il va tomber amoureux de Miss Acacia, une petite chanteuse de rue.

    Comment va-t-il survivre?

    Sûrement parce qu'il a de la chance.

    Quatre ans passent.

    Jack apprend que Miss Acacia est partie en Andalousie. Profitant d'un malheureux concours de circonstances, il s'élance à sa poursuite, accompagné de Georges Méliès, dans un fabuleux voyage... (mon Dieu! le correcteur orthographique ne connaît pas le nom de Méliès! shame on it.)

    Ce film est magnifique du point de vue estét...esthé...esthétique. (un jour j'arriverai à l'écrire sans copier-coller de Google). Un mélange de Tim Burton et des illustrations de Rebecca Dautremer, un petit côté Hugo Cabret. D'après Saphi, les persos avaient "des visages de porcelaine", c'était "super raffiné et délicat". Ben je suis entièrement d'accord avec elle! C'était si beau.

    Les musiques sont magnifiques, et comme le film est fait A PARTIR des chansons (et non l'inverse) elles s'incrustent dans le film comme des joyaux dans une couronne. C'est à se demander si le film lui-même n'est pas une grande chanson d'une heure et demie.

    Le scénario est si émouvant, sauf la fin que j'ai trouvée particulièrement stupide, et j'ai versé des torrents de larmes  un peu pleuré pendant les trois-quarts du film   à la fin du film..... snif snif snif.

    Mon perso préféré: J'ai un peu hésité avec Joe pour son côté classe et ténébreux, mais finalement j'ai choisi Méliès. Il est marrant, il arrive toujours à redonner de l'espoir, et il me fait rire avec ses yeux bleus et sa grande moustache  (je veux un Georges Méliès moi aussi). 

    Et euh.....

    .....

    ......

    Bon ben ça va être tout pour aujourd'hui les amis (tiens ça rime)

    Salut!

    Perdule ou La Mandarine au coeur rafistolé 


  • Commentaires

    3
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 12:10

    Tiens, mais... ? C'est une citation de MOI ?!


    (En fait la porcelaine, je la tiens d'une interview de Mathias Malzieu dans MétroNews, il me semble...)


    J'avais pas pensé à Rebecca Dautremer pour les visuels, c'est pas exactement ça...


    Moi, j'ai bien aimé la fin, (même si je me doutais que ça finirais mal à cause de la critique de Télérama...) je trouve que malgré tout on se prends à croire qu'ils vont s'en sortir ensemble et ce même quand on l'a déjà vu...


    (J'avoue, moi aussi, je veux un George Méliès !! XD)

    2
    Samedi 1er Mars 2014 à 20:34

    Merci :)

    1
    Divan jeunesse
    Samedi 1er Mars 2014 à 19:14

    Bel article !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :